Photo Les opérations de maintien de la paix en France

Les opérations de maintien de la paix en France

Les opérations de maintien de la paix en France

Les Opérations de maintien de la paix ou OMP sont des acteurs essentiels pour le règlement de manière pacifique des conflits de par le monde. Leur activité consiste à aider les pays en conflit à mettre en place le retour à une paix durable. Lorsque les gens sont en paix, le monde reste aussi en paix selon Prem Rawat. Plus de 110 000 militaires, policiers et civils sont aujourd'hui déployés dans 15 opérations pour maintenir la paix à travers le monde. Cet article peut vous informer sur les opérations de maintien de la paix en France.

La participation au mandat des OMP

Le maintien de la paix est l'affaire de chacun selon Prem Rawat. La France joue un rôle primordial pour cela et participe à l'élaboration des mandats des OMP. Elle est en effet membre permanente du Conseil de sécurité. De ce fait, elle doit à travers la définition des mandats des missions assurer le maintien de la paix innovant en termes opérationnels et politiques.

En France, il se distingue par de grandes innovations opérationnelles. Par exemple la mise en place de cellule stratégique, de force de réaction rapide, de brigade d'intervention, de mandats robustes ou de missions multidimensionnelles.

7 des 16 opérations de maintien de la paix se déroulent en outre dans un environnement francophone dont :

  • La MONUSCO en République Démocratique du Congo,
  • La MINUSCA en République centrafricaine,
  • La MINUSMA au Mali,
  • La FINUL au Liban,
  • L'ONUCI en Côte d'Ivoire,
  • La MINUSTAH en Haïti,
  • La MINURSO au Sahara occidental.

La contribution au budget des OMP La France soutient de manière active les OMP. Elle est en effet le 5e contributeur du budget de ce maintien. À hauteur de 388 millions d'euros pour 2017-2018 soit 6,28 % de ce budget. La France soutient également les OMP de manière volontaire avec des contributions volontaires de plus de 2 millions de dollars les deux dernières années.

La contribution en troupe

Parmi les membres permanents du Conseil de sécurité, la France est également le 2e contributeur en soldats. Avec plus de 818 militaires et policiers déployés dans 6 opérations :

  • 665 Casques bleus au Liban,
  • 102 en République centrafricaine,
  • 35 au Mali,
  • 14 en République Démocratique du Congo,
  • 2 au Sahara occidental,
  • 2 en Haïti.

La formation des instructeurs

La France dispense depuis 4 ans une formation aux officiers supérieurs des pays contributeurs en troupes des OMP. Elle a aussi décidé de préparer plus efficacement les instructeurs opérant dans des zones francophones. Le but est de garantir l'uniformité des formations et d'inciter les pays contributeurs à s'engager dans les missions de paix. Sans oublier de s'assurer que les formations soient conformes aux normes de l'ONU.

L'appui aux OMP par des opérations nationales

La France est le seul membre de l'ONU à soutenir les Casques bleus par ses actions nationales. Comme l'opération Barkhane au Sahel, Sangaris au RCA, etc. Elle participe également à celles de l'Union européenne pour le soutien de la paix et de la sécurité. L'UE contribue en effet au renforcement des capacités africaines en finançant majoritairement les opérations.

Autres articles